États-Unis, pays de liberté?

Un [jugement][NLRB] vient de permettre aux employeurs américains d’interdire à leurs employés de fraterniser en dehors des heures de bureau. Si je peux comprendre une telle demande à l’intérieur des heures de bureau ou avec des clients, cela devrait rester à l’intérieur de conditions claires et spécifiques, et non aussi vagues que celles mentionnées dans l’article. De prétendre que le but est d’éviter le harcèlement sexuel n’est qu’une façon détournée de cacher la cause du problème. Le harcèlement sexuel est presque toujours caché, discret, et il faut plutôt encourager la discussion plutôt que menacer les employés d’être mis à la porte.

Ceci n’est qu’une raison de plus pour moi de continuer à refuser d’aller travailler aux États-Unis. Pour moi, ce pays a complètement perverti la notion de Liberté au détriment d’une morale et d’un conservatisme puritain et élitiste.

[NLRB]: http://www.americanrightsatwork.org/workersrights/eye7_2005.cfm

Publicités

A propos ninoles

Wordpress user and FOSS afionados.
Cet article a été publié dans français. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s