Le rasoir d’Ockham

Le [rasoir d’Ockham][rasoir] est un précepte qui nous enjoint, s’il y
a deux hypothèses qui _expliquent_ les données _aussi bien_ l’une que
l’autre, de préférer la plus simple.

Ce précepte est, à mon avis, l’un des plus mal utilisés lorsque cité
dans une argumentation. À ce niveau, presque à chaque fois que j’aie
vu le rasoir utilisé dans un schéma d’argumentation, il contrevenait à
la règle numéro 7 de la [bienséance argumentative][bienséance].

Règle générale, toutefois, le rasoir est bien compris des gens, et
bien utilisé. On doutera aisément de la franchise de quelqu’un qui
nous arrive avec une explication carambolée pour expliquer son retard
et ce, sans même expliciter le recours au rasoir. Ce précepte est
donc bien construit intuitivement pour avoir rarement besoin d’être
explicité, ce qui conduit à porter une certaine méfiance à celui qui
se voit dans l’obligation de le préciser.

Il faut bien comprendre les subtilités du rasoir d’Ockham. La
première est qu’il ne constitue nullement une preuve formelle! Le
rasoir d’Ockham commence par supposer, dans ces prémisses, que les
deux hypothèse _expliquent_ aussi bien les données. Il ne dit rien
sur la validité des hypothèses présentent. D’utiliser le rasoir
d’Ockham comme preuve de la validité d’une hypothèse est donc un
sophisme aussi grave, à mon avis, qu’une généralisation hâtive (on
suppose vraie une hypothèse avec qu’elle soit prouvée) ou un faux
dilemne (de faire croire qu’il n’existe que deux solutions possibles).

Ensuite, le rasoir d’Ockham nous demande que les deux hypothèses
expliquent _aussi bien_ les données. On a ici affaire à un jugement
de valeurs, pas nécessairement entièrement subjectif. Les
participants devront faire attention aux méthodes utilisées pour
appuyer les hypothèses. Un argument basé sur une croyance douteuse et
un autre basé sur une expérience contrôlée n’explique pas _aussi bien_
les données l’un que l’autre. Le second devrait être favorisée sans
même avoir à faire intervenir le rasoir d’Ockham, peu importe à quel
point la première hypothèse est plus simple.

Finalement, le rasoir demande de favoriser l’hypothèse la plus
_simple_. Encore une fois, c’est une question de jugement, surtout si
les deux hypothèses. On pourrait utiliser les notions de [complexité][]
aléatoire ou organisée mais ces deux notions sont parfois contradictoires (en plus d’être discutable très souvent) l’une avec l’autre et pas nécessairement
accessible au domaine. Généralement, le rasoir d’Ockham utilise la
complexité organisé (soit le plus petit nombre d’arguments expliquant
le phénomène), mais on peut voir aussi des cas assez clair où c’est la
complexité aléatoire qui a servi (l’évènement le plus probable est
préféré). À moins que les hypothèses soient de natures similaires
(auquel cas, le rasoir s’applique généralement naturellement), il est
généralement très difficile d’exprimer une telle notion de façon
objective.

Pour terminer, quelques exemples de sophismes courants reliés au
rasoir d’Ockham:

* L’œil est un élément trop complexe pour avoir été créé par
hasard. Il est beaucoup plus simple de croire qu’il soit le
fruit d’une intelligence supérieure. Le rasoir d’Ockham nous
demande donc de préférer cette hypothèse.

* La théorie des supercordes rajoutent plein de dimensions et
est extrêmement complexe. C’est donc qu’elle est fausse.

* Puisqu’on n’a pas besoin de l’hypothèse que Dieu existe pour
expliquer l’univers connu, c’est donc la preuve que Dieu
n’existe pas.

[rasoir]: http://fr.wikipedia.org/wiki/Rasoir_d%27Occam
[bienséance]: ?p=111
[complexité]: http://fr.wikipedia.org/wiki/Complexit%C3%A9

Publicités

A propos ninoles

Wordpress user and FOSS afionados.
Cet article a été publié dans français, philosophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s