Petit cours d’autodéfense intellectuelle, par Normand Baillargeon

Normand Baillargeon nous présente ici un excellent petit livre sur
comment exercer notre pensée critique. L’ouvrage se divise en deux
parties.

La première partie est un exposé très clair et pratique des outils
indispensables à la pensée critique. On y aborde principalement le
langage (incluant la logique) et les mathématiques (innumérisme,
statisques et probabilités). La deuxième aborde la justification des
croyances à travers l’expérience personnelle, la science empirique et
expérimentale ainsi que les médias. Le livre se termine avec une
excellente bibliographie, ainsi que des liens vers d’excellents sites
sur la pensée critique ou des médias indépendants.

La section sur le langage est ma préférée. On y présente de façon
claire les principales formes de sophismes et de paralogismes, ainsi
que d’autres pièges du langage, comme le bon usage des définitions et
les mots-fouines. Mon passage préféré reste les [règles de la
bienséance argumentative][bienséance]. Je regrette toutefois que si
peu d’emphase a été fait autour du [rasoir d’Ockham][], un précepte
souvent mal compris et mal utilisé.

La section sur les mathématiques est intéressantes et donne une bonne
introduction. Je trouve toutefois la partie sur les statistiques et
les probabilités trop longue et en même temps, pas assez détaillé sur
les pièges qu’elles recèlent. À mon avis, il aurait été mieux avisé
de la part de l’auteur de donner quelques trucs simples (comme la
partie sur les grands nombres) ainsi que des références sur
l’appronfidissement des connaissances (comme les excellents ouvrages
qu’il cite en bibliographie), et de se concentrer sur la détection des
principaux pièges des mathématiques, plutôt que de tenter de donner un
cours complets sur les statistiques et les probabilités. Il est vrai
que ce sont des outils essentiels, mais ce n’est pas le propos du
livre de donner un tel cours. Particulièrement, un peu plus de
détails aurait dû être mis sur la prise de mesure et leur pertinence.
On trouve d’ailleurs une telle erreur dans la deuxième partie, dans
l’exemple du test de personnalité. Une autre erreur est dans la
partie sur le calcul du jour dans un calendrier. La méthode ne
s’applique pas comme telle après 2000, pour la même raison que celle
indiquée dans le texte. C’est une erreur qui aurait dû être repérée à
mon avis. Le passage sur l’innumérisme est le plus intéressant
d’ailleurs.

La deuxième partie du bouquin est intéressante, et un excellent
argument pour la science et la presse indépendante. Le passage sur
les médias fût une révélation pour moi. Je savais que nous étions
dans la merde, mais pas à ce point! Il manque toutefois une certaine
objectivité dans les propos, que l’urgence de la situation pourrait
justifier dans un autre contexte, mais qui entâche, à mon avis, la
prétention d’un livre sensé enseigner la pensée critique. Ce n’est
pas un manifeste.

En conclusion, c’est

[Petit cours d’autodéfense intellectuelle][autodéfense]
[Normand Baillargeon][], [Lux Éditeur] 2005, 344 pages
ISBN: 2-89596-006-2

[bienséance]: ?p=111
[rasoir d’Ockham]: ?p=110
[autodéfense]: http://www.luxediteur.com/lux/instinctdeliberte/petitcoursdautodefenseintellectuelle/
[Normand Baillargeon]: mailto:baillargeon.normand@uqam.ca
[Lux Éditeur]: http://www.luxediteur.com/

Publicités

A propos ninoles

Wordpress user and FOSS afionados.
Cet article a été publié dans français, livres, philosophie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s