La plus belle langue du monde

Je viens d’ajouter un vieux [poème][] sur le site. C’est très naïf mais, même si je ne suis plus capable aujourd’hui de voir les choses aussi simplement, il reste là une certaine sincérité que je désire garder précieusement. N’est-il pas possible de perdre son innocence et s’éveiller tout en continuant quand même de croire en nos rêves comme si ni leur pureté ni leur noblesse n’auraient été atteint?

[poème]: /~fabien/poesie/plangue.html

Publicités

A propos ninoles

Wordpress user and FOSS afionados.
Cet article a été publié dans français, poèmes, poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s