Critique: Aide de jeu : Les blessures et les traumas

Article: [Aide de jeu : Les blessures et les traumas][trauma], par James West

Bon, n’étant pas un expert en soin traumatique, en autopsie ou même en
anatomie (bref, je sais quand quelqu’un me casse les pieds ou me fait
dresser les cheveux sur la tête, mais ça s’arrête-là ou à quelque part
entre les deux), je ne jugerais pas de l’authenticité des informations
(bien que j’aurais aimé voir les références dont le texte semble
cripler, de part la mise en page; je me demande si l’article originale
les contenait?). Je me contenterais donc de discuter autour de
l’intention de l’auteur qui est:

«Le moyen le plus simple d’utiliser ce guide est certainement d’
utiliser le système de dégâts de votre jeu de rôles préféré, et, si
vous voulez une description graphique, de rechercher une blessure de
gravité identique à la partie du corps concernée.»

Voilà une belle intention et j’ai moi-même souvent fait de telles
listes pour divers thèmes ou sujets afin de bien me préparer à mes
parties. Mais voilà, les descriptions offertes sont souvent
terriblement froide, anatomique, et très loin de l’introduction
offerte en début d’article. Je ne me vois certainement pas offrir à
mes joueurs : «Le salopard est à terre, gisant dans son propre sang
quand tu ressens soudain une douleur abdominale dans le quadrant
supérieur gauche. Tu te sens étourdis et ton souffle se met
soudainement à manquer alors que tu reçois un parenchyme pulmonaire.»
Même mes joueurs les plus brillants en science médicale me regarderait
d’un drôle d’air et mon effet serait gâcher.

De plus, l’accent à très souvent été mis plutôt sur le comment (ce qui
arrive du point de vue métabolique) que sur le senti (les symptômes
eux-mêmes). Je n’ai personnellement pas besoin de ces derniers pour
la majorité de mes parties et, si le besoin se présentait, le texte
serait nettement insuffisant pour soutenir la vraisemblance d’un
ER-RPG. Et puis, à part si mes joueurs sont des chirurgiens du corps
(ou d’autres trucs du genre, comme ces ESPers qui vous contrôlent les
organes internes sans vous demandez votre avis, ou pour une aventure à
l’intérieur du corps humain, façon Asimov), je me demande vraiment
comment je pourrais leur décrire des saignements dans le péricarde.

L’auteur a beau rappelé que l’important, c’est de s’assurer que les
joueurs «ressentent» ce que vivent leurs persos mais, à l’exception du
paragraphe d’introduction, j’ai trouvé très peu de bons exemples à ce
niveau dans l’article. Un peu plus de travail de fond aurait été
nécessaire, à mon avis, pour en faire une aide de jeu vraiment
intéressante, et c’est probablement ce que j’aurais à faire s’il me
venait l’envie de donner de telles descriptions à mes joueurs. Mais
il y a peu de chance que j’aille aussi loin; comme le disent les
auteurs:

« Si vous avez des joueurs à peu près sains d’esprit, un avantage
d’utiliser un tel système est qu’ils essayeront beaucoup plus de ne
pas se faire blesser, ce qui veut dire moins de violence
gratuite. D’un autre côté, certains joueurs s’adonneront à encore
plus de violence gratuite car ils retirent une espèce de frisson
pervers à l’évocation de blessures atrocement douloureuses, et de
descriptions anatomiques explicites qui vous retournent l’estomac. »

Les miens préferront probablement leur imagination à de telles
descriptions anatomiques explicites. Reste à ne pas dépasser la ligne
que certains d’entre eux auront fixé comme limite de décrochage.

Note: Article parue sur [jeuderôlogie][Crit:trauma]

[trauma]: http://ptgptb.free.fr/cmiss/trauma.htm
[Crit:trauma]: http://fr.groups.yahoo.com/group/jeuderologie/message/571

Publicités

A propos ninoles

Wordpress user and FOSS afionados.
Cet article a été publié dans français, jeuderôlogie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s